Comment ne pas franchir la limite entre lieu de vie et lieu de travail ?

L’équilibre entre vie privée et vie professionnelle est indispensable. Il conditionne l’implication des travailleurs. Plus un individu respecte les limites à ne pas franchir, plus il sera productif au bureau. Diverses raisons entravent la frontière qui sépare la vie privée de la vie professionnelle. En dehors de l’hyperconnectivité, les  changements constatés dans le monde du travail ont causés le blurring.

Transformer le lieu de vie en un lieu de travail

Tout peut commencer par l’envie ou l’obligation de travailler chez soi pour rattraper une tâche en retard ou pour avoir une certaine longueur d’avance sur le planning professionnel. Au fil du temps, l’envie ou l’obligation devient une habitude. Métamorphoser le lieu de vie est déjà une manière d’effacer la frontière qui le sépare du lieu de travail. Actuellement, plusieurs personnes désirent devenir indépendantes. Ce statut permet à certains de travailler à la maison selon les horaires qui les conviennent et suivant leur propre rythme. D’autres quant à eux continuent de suivre le rythme du bureau malgré le fait qu’ils travaillent à domicile. Quoi qu’il en soit, ils passent du lieu de vie au travail sans se déplacer. Pour y parvenir, ils aménagent un coin bureau à l’intérieur de leur maison.

Faire du lieu de travail un lieu de vie

Disposer d’un lieu de vie au travail n’est plus une originalité de nos jours. Déjà, certains enseignes misent sur l’intégration d’un coin détente au bureau. C’est le lieu souvent choisi par les travailleurs pour prendre une pause tout en papotant de temps en temps. Certaines entreprises installent même une télévision ou quelques magazines dans un tel coin détente afin de maximiser ses fonctionnalités. Le travail devient de plus en plus un lieu de vie avec les open space. Les dirigeants comme les travailleurs ne peuvent plus se contenter d’un minimum syndical. Ils veulent de la nouveauté afin de susciter leur envie de travailler. Aménager l’espace de travail pour le rendre moins professionnel améliore la qualité de vie au travail, certes, mais quelles sont ses répercussions sur la productivité ? La question se pose. La frontière qui sépare le bureau d’un lieu de vie ne tient plus qu’à un fil.

Quand la frontière entre le travail et le lieu de vie devient néant

Un lieu de vie au travail est possible, mais une certaine limite doit être respectée. Le blurring est le terme utilisé pour dire que la frontière entre les deux est inexistante. Outre le nouvel aménagement du lieu de travail, Internet y est aussi pour quelque chose. Les horaires d’envoi des mails par exemple ne sont plus respectés. L’évolution de la technologie transforme les travailleurs en des tâches ambulantes. À l’inverse, les tâches quotidiennes de la maison ne manquent pas de suivre les travailleurs au bureau. Maman peut joindre papa à n’importe quelle heure via le smartphone. La confusion s’installe, lieu de vie ou lieu de travail ? Certaines limites doivent être respectées.

Quelles habilitations sont nécessaires au sein de sa structure ?
Comment gérer une partie de son équipe à distance ?